8:42
Alexandre Andersonder @StefanWand
«Lorem ipsum dolor quetuma somderd»

    21.02.2017
    Taxer les robots ?

    Xavier Oberson, professeur de droit, a donné la Leçon d'ouverture du semestre de printemps de l'Université de Genève.

    Le développement de l’intelligence artificielle commence à avoir des conséquences fondamentales sur tous les aspects de notre vie et de notre travail.

    Les robots remplacent progressivement certaines activités humaines dans les secteurs des services et de l’industrie. Ceci n’est pas sans impact sur le marché de l’emploi mais aussi sur les recettes fiscales et de sécurité sociale qui y sont associées.

    En parallèle, les besoins de sources de financement risquent de prendre de l’importance avec l’accroissement des personnes se retrouvant sans emploi.

    Une imposition des robots pourrait être une solution. C’est la thèse avancée par Xavier Oberson.

    Selon lui, la création d’une personnalité juridique propre pourrait ouvrir la voie à une imposition des robots. Dans sa présentation, il a évoqué les questions fondamentales d’ordre juridique, économique et éthique que soulève ce concept. Il s’est également exprimé sur les difficultés de la mise en œuvre de cette nouvelle capacité contributive.

    Xavier Oberson est professeur de droit fiscal suisse et international à l’Université de Genève et président d'OBERSON ABELS. ll est également le fondateur et le directeur du LL.M. Tax de l'Université de Genève.

    PDF
    01.07.2016
    Geneviève Page devient associée de l’Etude

    Geneviève Page a étudié le droit à l’Université de Lausanne. Active plusieurs années dans le département fiscal d’une fiduciaire internationale, elle a ensuite travaillé pour l’Etude Oberson Avocats de 2004 à 2016 et pour Oberson Abels SA depuis février 2016. Experte fiscale diplômée depuis 2006, elle a également obtenu son brevet d’avocat en 2014. Parallèlement à son activité d’avocate, Geneviève Page enseigne dans le cadre de plusieurs programmes universitaires, notamment le CAS Finance et Comptabilité de l’Université de Lausanne, le LLM Tax de l’Université de Genève ainsi que l’AISTS MAS in Sport Administration. Elle donne également régulièrement des conférences, notamment dans le cadre de l’OREF dont elle est la présidente  de la commission des séminaires.  

    Ses domaines de prédilection couvrent la fiscalité suisse et internationale. Elle conseille tant la clientèle privée (réorganisation patrimoniale, expatriés, impôt d’après la dépense, fiscalité des artistes et sportifs) qu’institutionnelle (restructurations, fusions et acquisitions, plans de participations de collaborateurs). Elle est également spécialisée dans la fiscalité de la prévoyance et des assurances. Geneviève Page intervient régulièrement dans le cadre de négociations avec les autorités fiscales et lors de procédures contentieuses devant les instances judiciaires.

    Pages